La consommation responsable

Qu’est-ce que c’est et comment mieux consommer ?

Au quotidien, on est de plus en plus conscient de l’impact de nos modes de consommation sur la planète, l’économie, la société et la santé humaine. Avec cette prise de conscience s’est développée l’idée d’une consommation responsable. Mais qu’entend-on par là ? Et comment devient-on éco-responsable dans notre vie de tous les jours ?

Consommation responsable : définition

La consommation responsable, c’est un mode de consommation qui prend en compte plusieurs critères : le développement durable mais aussi l’économie (surtout locale), la santé et la société.

Le terme de consommation responsable est plus large que la consommation durable. Cette dernière concerne « uniquement » la réduction des impacts environnementaux.

Une définition de la consommation responsable individuelle

La consommation responsable implique la responsabilité personnelle de l’acheteur dans de nombreux domaines et pas seulement l’écologie. La définition de la consommation responsable peut ainsi différer selon la sensibilité du consommateur.

Certains acheteurs mettront l’accent sur l’environnement en choisissant des produits bio par exemple. D’autres se concentreront sur l’économie et opteront pour des produits made in France, disponibles en circuits courts. D’autres encore auront à cœur l’impact sanitaire et privilégieront des produits non transformés et des cosmétiques Do It Yourself.

Ainsi, une consommation responsable, c’est une consommation qui respecte un des critères (ou plusieurs) parmi :
– La consommation de produits écologiques, en fonction de leur impact sur l’environnement :
     o Issus de filière certifiées respectueuses de l’environnement et la biodiversité
     o Avec un bilan carbone faible
     o Biologiques
     o Préservant la qualité des sols, de l’air, de l’eau, évitant la déforestation, les pollutions, les émissions de gaz à effet de serre et l’épuisement des ressources naturelles de manière générale

– La consommation de produits en fonction de leur impact social :
     o Conditions de travail (pas d’enfants, respect des horaires et des conventions internationales…)
     o Respect des normes éthiques (pas de corruption)
     o Coopération avec les communautés locales, respect du mode de vie (commerce équitable)

– La consommation de produits sains pour la santé :
     o Sans phtalates, sans bisphénol, sans produits toxiques, réputés dangereux ou perturbateurs endocriniens
     o Sans pesticides ou intrants chimiques
     o Dans le respect des normes d’hygiène
     o Avec une composition nutritionnelle saine

– La consommation de produits à impact économique positif :
     o Fabriqués localement, circuits courts
     o Encourageant l’autonomie économique des producteurs
     o Créant plus d’emploi, d’insertion économique et sociale pour les travailleurs
     o Favorisant la qualité de vie au travail des salariés

– La consommation de produits respectant certains principes éthiques ou moraux :
     o Respect du bien-être animal
     o Respect de l’équité, des libertés individuelles
     o Principe contribuant au développement de l’intérêt général.

Une consommation responsable complémentaire ou contradictoire

Mieux consommer ne signifiera pas la même chose pour tous et chacun peut avoir une action à des niveaux très différents sur les questions économiques, sociales et environnementales.

Parfois, les enjeux de consommation responsable sont même contradictoires. Consommer made in France est bon pour l’économie nationale, l’emploi, le développement économique… mais peut être mauvais pour l’environnement.

A l’inverse, lorsqu’on choisit des produits écologiques, ils sont généralement meilleurs pour la santé : consommer durablement dans ce cas permet d’allier deux critères qui se complètent. Un légume bio par exemple sera bien meilleur pour la santé qu’un légume cultivé avec ajout de pesticide.

Limiter sa consommation de viande ou devenir totalement végétarien peut être lié à deux critères : écologique et éthique. Un consommateur pourra choisir de ne plus consommer de viande pour limiter son impact écologique, un autre par respect du bien-être animal. Et parfois, c’est même les deux !

Tout dépend des priorités de chacun. Vous pouvez donc adopter un mode vie responsable selon les critères qui ont le plus d’importance pour vous.

Pourquoi consommer responsable ?

Trois bonnes raisons de se mettre à la consommation responsable

Même si les choix de consommation sont parfois contradictoires, il existe un triple bénéfice à consommer responsable :
● Sanitaire : alimentation, cosmétique, produits ménagers… Les produits naturels sont meilleurs pour la santé
● Environnementaux : lutte contre le changement climatique et bénéfices pour la biodiversité
● Sociétaux : meilleures conditions de travail pour chacun, pas de souffrance animale…

Le cercle vertueux de la consommation responsable

On obtient alors un cercle vertueux :
1. Individuellement, vous améliorez votre santé et vous économisez
2. Votre démarche permet de préserver l’environnement et/ou le tissu économique local
3. Vous faites pression sur les grands groupes qui seront alors contraints de réagir aux demandes des consommateurs de plus en plus nombreux
4. Vous contribuez à la généralisation d’une consommation plus responsable.

Comment consommer plus responsable ?

Selon une étude menée par Greenflex en 2017 :

  • Pour 52,9 % des Français, consommer responsable c’est consommer autrement (produits éco-labellisés, certifiés éthiques, locaux, moins polluants)
  • Pour 31,8 %, c’est ne plus consommer de produits ou services superflus
  • Pour 14 %, c’est réduire sa consommation en général.

Toutes les réponses sont bonnes : il faut bien commencer quelque part. Vous ne deviendrez pas un acteur responsable en ne changeant pas quelques habitudes mais on ne vous demande non plus de tout changer du jour au lendemain.

Nous l’avons constaté, la consommation responsable regroupe plusieurs critères. Commencez par vous demander quels critères vous tiennent le plus à cœur. Nous vous donnons ensuite quelques exemples pour consommer mieux en fonction des critères de consommation responsable.

comment consommer plus responsable article hydrop

Vous voulez réduire votre impact environnemental

● Limitez les emballages, réduisez vos déchets (lien « Comment tendre vers le zéro déchet ? 10 conseils pour 2021 »), évitez le gaspillage alimentaire
● Consommez des aliments biologiques
● Baissez le chauffage chez vous et réduisez votre consommation d’énergie
● Adoptez une conduite écoresponsable
● Prenez le vélo plutôt que la voiture (ou faites les trajets à pied)
● Achetez d’occasion
Gardez vos objets plus longtemps en les entretenant et en en prenant soin 
● Réparez lorsque c’est possible au lieu de racheter grâce aux Repair Cafés par exemple (il y en a forcément un près de chez vous).

Il ne s’agit pas de tout changer d’un coup mais d’y aller par étape. Par exemple, pour les emballages, limitez-les. N’oubliez pas vos sacs réutilisables en allant faire vos courses, évitez les produits suremballés, privilégiez le papier, le carton ou l’aluminium plutôt que le plastique…

Vous souhaitez être attentif à l’impact social et solidaire des produits

Dans ce cas, choisissez des marques du commerce équitable. Privilégiez le label Fair Trade, le plus exigeant vis à vis du respect des droits des travailleurs et des populations locales. Cafés, thés, chocolats, jus d’orange… De nombreux produits de l’alimentation courante sont labellisés commerce équitable.

Vous pouvez aussi acheter des vêtements, des meubles, des produits de beauté ou encore des objets de décoration issus du commerce équitable. Par exemple, Mazonia est une marque de sacs et de bijoux fabriqués à la main en Colombie par des tisserandes de la communauté Wayuu.

Vous mettez l’accent sur votre santé

Selon l’étude Greenflex, 44,5 % des Français achèteraient des produits respectueux de l’environnement parce qu’ils sont meilleurs pour la santé. En souhaitant prioriser votre santé, vous faites généralement un geste pour l’environnement dans le même temps.

Vous pouvez consommer des aliments biologiques, notamment les fruits et légumes ou fabriquer vous-même vos cosmétiques à l’aide d’Aromazone par exemple pour éviter toute présence de perturbateur endocrinien et autres substances allergènes ou dangereuses.

Pour faire attention à votre santé, mieux vaut cuisiner des produits frais ou surgelés et éviter tout produit transformé. Du côté des détergents ménagers, ne conservez que des produits naturels comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et le savon noir.

Vous souhaitez privilégier les produits à impact économique positif

20 % des Français achètent un produit local par engagement ou conviction et 85,4 % des Français déclarent acheter des produits de saison selon l’étude Greenflex.

Acheter des produits de saison, cela signifie la plupart du temps qu’ils ont été produits localement. Pour être sûr de cela, nous vous conseillons de vous inscrire auprès de La Ruche qui Dit Oui la plus proche de chez vous. Vous achetez directement aux producteurs cultivant dans un rayon de 250 kilomètres autour de la ruche.

Privilégiez des achats d’électroménager made in France auprès de marques comme Seb ou Lagrange. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes marques afin d’être certains de leur fabrication française. Parfois, seuls certains modèles sont encore fabriqués dans l’Hexagone.

Pour vos vêtements, optez aussi pour le Made in France avec des marques comme Le Slip Français, l’Atelier Tuffery pour les jeans, Bocage pour certains modèles de chaussures…

Vous privilégiez certains principes éthiques

Selon Greenflex, 69,2 % des Français se préoccupent du bien-être animal dans leurs achats.

Si c’est votre cas, vous pouvez choisir des cosmétiques vegan, arrêter de manger de la viande et des produits laitiers mais aussi investir dans des chaussures et des vêtements vegan grâce à des marques comme Panafrica, La Seine & Moi, Poétique Paris ou Asos Green Room.

Si vous vous sentez concerné par l’intérêt général, n’hésitez pas à partager vos biens, louer et troquer dès que c’est possible. De nombreux sites le permettent comme Zilok pour louer une perceuse, un aspirateur ou n’importe quel objet du quotidien. Vous pouvez aussi mettre votre voiture en location sur Getaround.

La consommation responsable est bonne pour votre budget

La consommation responsable pâtit de deux idées reçues principales :
● C’est cher
● Cela demande de faire des sacrifices.

Certaines habitudes écoresponsables ont un certain coût dans un premier temps (comme l’achat de serviettes hygiéniques lavables, de sacs réutilisables pour les courses ou de vêtements made in France). Mais il faut avant tout voir ces achats comme des investissements qui dureront dans le temps. Une serviette lavable par exemple coûte une dizaine d’euros à l’achat mais a une durée de vie d’au moins 5 ans.

budget consommation responsable article hydrop

Tableau comparatif : budget annuel pour une famille de 4 personnes (basé sur le livre Famille Presque Zéro Déchet Ze Guide de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret)

comparaison consommation responsable et traditionnelle tableau

De même, si l’on associe « consommation responsable » à « sacrifices » de son confort par exemple, c’est parce qu’on imagine qu’il faut tout changer d’un coup. Le but n’est pas de supprimer du jour au lendemain tous les emballages ou de ne plus commander de plats à emporter. Allez-y petit à petit et vous verrez que la consommation responsable ne demande pas de sacrifice particulier !

Retour haut de page